Pendule: Avez-vous un don de voyance ?


PenduleParmi les innombrables techniques de divination, il en est une que nous n’avons pas encore abordée : la radiesthésie. A l’origine, la radiesthésie est le moyen de percevoir grâce à  un pendule, ou une baguette, les vibrations et les radiations émises par les choses, les personnes, les animaux, les terrains, etc. Le pendule agit comme un amplificateur, un prolongement du corps humain qui se termine après la main et qui réagi à  l’aura, à  la vibration d’ondes.

Le terme de radiesthésie a été créé entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle par l’Abbé Alexis Bouly, curé d’Hardelot (Pas-de-Calais) et sourcier reconnu. à€ l’aide d’une baguette de noisetier, il cherchait les sources d’eau et nappes souterraines, mais pouvait également détecter des métaux ou roches enterrées. Le terme « radiesthésie » dérive du latin « radius » (rayon) et du grec « aesthesis » (sensation).

Au-delà  de la recherche d’eau ou de métaux, la radiesthésie a pu être étendue à  bien des domaines à  mesure que l’on s’est rendu compte que cette résonance entre une matière inorganique et l’esprit de l’homme. Les principaux instruments utilisés par le radiesthésiste sont les pendules de cristal, de quartz, de bois ou de métal, ainsi que les baguettes. Il existe un grand nombre de modèles différents de pendules, et celui-ci devra être choisi avec soin par celui qui le manie en fonction des vibrations émises par l’objet.

Pour commencer, savoir si l’on a le don et comment choisir son pendule, il faut en fabriquer un provisoire. Celui-ci peut être par exemple un sachet de sable (poids compris entre 20 et 70 grammes), pendu au bout d’une cordelette, du fil de cuisine par exemple, d’environ 20cm de long. Tout autre objet peut aussi bien faire l’affaire : un écrou, une rondelle mécanique, etc. Il ne faut pas oublier que ce qui compte est le don de celui qui pratique et non la valeur de son pendule.

Pour savoir si vous possédez le don de radiesthésie, prenez la cordelette de votre pendule entre le pouce et l’index de la main droite à  environ 10cm en le faisant descendre au-dessus de votre paume gauche, sans poser les coudes sur la table. Pour bien utiliser un pendule, il est important de ne pas croiser les jambes ou les bras et de ne porter aucun bijou ou objet métallique sur soi. Il est alors essentiel de se concentrer sur son subconscient, d’imprégner le pendule de son énergie, en le laissant agir à  sa guise. Lorsque vous êtes prêt, vous pouvez alors formuler la première question, à  savoir, si vous avez oui ou non le don de radiesthésie. Le pendule y répondra selon un code personnel que vous vous serez fixé : pour un oui le pendule effectue une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre, pour un non, il tourne dans le sens inverse. Ce code doit être bien clair pour vous, « imprégné » dans votre esprit. Pour obtenir votre réponse, faites balancer le pendule d’avant en arrière au-dessus de votre paume gauche en lui posant la question. En cas de non réponse ou de réponse négative, vous pouvez refaire des essais à  d’autres heures ou d’autres jours car selon le moment, nous ne sommes pas toujours aussi concentrés ou réceptifs.

Le code personnel selon lequel le pendule répond à  vos questions est une chose à  mettre au point dès le départ. C’est le pendule lui-même qui vous indiquera le code en réponse aux questions suivantes : indique-moi la réponse positive, indique-moi la réponse négative, indique-moi la réponse nulle. Une fois que vous avez établi vos codes pour ce pendule, il est très important de vous y tenir. La réponse que vous obtiendrez dépendra également de la manière dont vous formulerez vos questions : veillez à  faire des demandes claires et précises, auxquelles le pendule pourra répondre par oui ou par non, et pour lesquelles vous éprouvez un intérêt sincère.

Votre pendule provisoire vous permettra également de choisir votre pendule définitif une fois que vous l’aurez bien en main, bien imprégné de votre énergie. C’est une relation de confiance que vous devez établir entre votre pendule et vous, sinon vous risquez de ne jamais obtenir de réponse crédible ou même plausible. Vous pouvez formuler les questions à  votre guise mais l’important est de bien savoir ce que vous lui demandez, que ce soit bien clair dans votre tête. Vous pouvez même établir une série de questions que vous écrirez auparavant sur une feuille. Et n’oubliez pas de décharger votre pendule après un test et avant le suivant en le posant en contact avec un aimant.

Grâce à  votre pendule, vous pourrez effectuer notamment les tests et diagnostics suivants : rechercher des problèmes physiques d’une personne, rechercher les problèmes d’un moteur mécanique, d’une installation électrique, de plomberie, de chauffage, etc., chercher des objets, personnes ou animaux disparus, rechercher des puits d’eau, de pétrole, de minéraux, etc., ou encore des choses plus intimes comme le sexe d’un enfant à  naître, etc.

Sur le plan où vous exécutez vos recherches avec le pendule, préparez du papier et un stylo pour noter les réponses obtenues et une feuille sur laquelle il y a toutes les questions à  poser pendant la consultation dans l’ordre préétabli.
Munissez-vous d’une feuille sur laquelle vous aurez schématisé une horloge avec les chiffres des heures. Ce type de dessin pour être employé pour de nombreux tests, il suffit de changer les nombres par d’autres ou part des mots (pour plus de précision évitez plus de 12 segments, si nécéssaire employez plusieurs rapporteurs). Apposez toujours au centre le sujet témoin (par exemple une photo de la personne disparue) votre pendule devra tomber perpendiculairement sur ce témoin. Laissez le pendule s’imprégner par oscillation de l’énergie du témoin; une fois que votre pendule s’est arrêté, vous pouvez commencer à  poser la première question.

En conclusion, n’oubliez pas que si la radiesthésie est un don, qui se transmet notamment par l’hérédité, elle nécessite également travail et persévérance. Ce n’est que pas la pratique assidue et sérieuse que vous pourrez vous améliorer et obtenir des résultats satisfaisants. Si vos premiers essais ne sont pas concluants, ce n’est pas forcément que vous n’êtes pas doué, mais peut-être seulement que vous manquez de pratique. Bien des radiesthésiste pratiquant depuis de nombreuses années admettent souvent commettre des erreurs ou pouvoir encore s’améliorer.

Et vous, avez-vous déjà  utilisé un pendule avec succès ?


Paty Wingrove – Fotolia.com