Naissance d’un horoscope

Il nous a semblé utile d’expliquer comment se réalisait un horoscope.

La première méthode consiste à  inventer une histoire en se disant que de toutes façons, avec un peu de chance, cela arrivera ! La probabilité qu’un événement se produise dans une année étant assez élevé, pourquoi ne pas tenter le coup ? Evidemment cette méthode, souvent utilisée, est à  proscrire. D’autant que réaliser un horoscope digne de ce nom n’est pas si compliqué que cela !

Pour comprendre la réalisation d’un horoscope il faut dans un premier temps comprendre à  quoi correspond notre signe astral ! La carte du ciel est divisée en ce que nous appelons des « maisons ». Chaque maison correspond à  un signe.

Notre signe astral dépend donc de l’emplacement du Soleil dans la carte du ciel. Ainsi, si vous êtes né le 20 Septembre par exemple, vous êtes né sous le signe de la Vierge car le soleil était, à  ce moment précis, dans la maison de la Vierge. Chaque maison peut ensuite être séparée en trois décans qui dépendent également de l’emplacement du soleil.

Les prévisions vont donc dépendre de l’emplacement des planètes sur votre maison à  un instant T. Les planètes ne se déplaçant pas à  la même vitesse que le soleil (qui changera de maison,lui, tout les 30 jours), elles seront donc éparpillées dans la carte du ciel. A noter, que l’astrologue utilise généralement un éphéméride astronomique afin de connaître la position des planètes.

L’horoscope correspond donc à  l’étude des planètes par rapport à  votre maison. Et par dessus tout, on va étudier leur « aspect », c’est à  dire l’écart angulaire entre les planètes et votre thème astral. on va s’intéresser de plus près à  ce que l’on appeler les aspects majeurs: La conjonction (moins de 10°), l’opposition (de 170° à  190°), le trigone (de 112° à  128°), le carré (ou quadrature) (de 84° à  96°) et enfin le sextile (de 54° à  64°). Certains astrologues y ajoutent les aspects dits mineurs comme le semi-sextile ou le quiconce.

D’autres éléments seront étudiés (notamment les transits de planètes, la révolution solaire, etc…) afin de constituer votre horoscope.

Evidemment, il est extrêmement complexe de créer un horoscope précis pour chaque personne. Car, malgré la présence des décans divisant chaque maison en 3 parties, il est difficile de classifier l’espèce humaine en 36 cases. Un horoscope complet devrait, lui, prendre en compte les positions du Soleil et des planètes lors de votre naissance et les comparer ensuite à  ces positions pour chaque jour de l’année. La tâche est difficile. C’est pour cela qu’il faut prendre l’horoscope pour ce qu’il est: Un outil amusant que vous comparerez à  votre propre situation afin de voir si les planètes ont eu raison ou non !

Et vous, vous consultez souvent votre horoscope ? Qu’en pensez-vous ?

Crédit photo: Vlad – Fotolia.com