Tout savoir sur l’hypnose


L’hypnose est un science qui intrigue depuis la nuit des temps mais c’est surtout une technique trop souvent méprisée et critiquée. Remise au gout du jour par la série « Mentalist » (avec le sexy Simon Baker) et, pour ceux qui sont habitués aux émissions de télé-réalité, par Bastien, le « mentaliste » de l’émission Secret Story, l’hypnose est pourtant une thérapie qui s’avère utile dans bien des domaines.

Tout d’abord commençons par chasser les idées reçues sur l’hypnose:

Quand on est hypnotisé, on dort ?

Pas du tout. Le sujet hypnotisé est dans un état de conscience qui n’a rien à  voir avec le sommeil. C’est une sorte de transe que vous pouvez aujourd’hui retrouver dans la vie réelle quand vous vous sentez un peu dans la lune, sans savoir à  quoi vous pensiez les deux dernières minutes. Vous étiez « absent », loin de tout. Cet état me semble très proche de l’état dans lequel on se trouve quand on est sous hypnose. Notre esprit vaguabonde, nous sommes perdus dans nos pensées. Si les images que nous voyons dans notre esprit sont jolies, nous sourions bêtement (si, si…) et si quelqu’un à  côté de nous, nous demande de lever le bras, nous le levons, parce qu’on est bien et qu’on s’en moque. C’est schématique comme première explication, mais l’hypnose ressemble beaucoup à  ça, vous verrez.

Quand on est hypnotisé, on peut faire ce qu’on veut de nous ?

Là  aussi, c’est un mythe (heureusement). L’état d’hypnose n’induit pas du tout de perdre le contrôle de nous-même. Encore une fois, le sujet hypnotisé n’est pas endormi, il est juste en transe. Dans ce que j’appelle « l’hypnose de foire« , c’est à  dire les spectacles d’hypnose, les sujets ne font rien qu’ils n’auraient pas fait consciemment. Vous ne pouvez pas dire à  un sujet « déshabillez-vous » s’il n’a pas envie de se déshabiller. C’est malheureusement à  cause de ces spectacles que l’hypnose est jugée comme potentiellement dangereuse, car on y voit des personnes faire des choses ridicules sous hypnose. ôr, elles les auraient faites, même sans hypnose, si on leur avait demandé.

Après une séance d’hypnose, on ne se souvient de rien ?

Là  encore, c’est faux. L’hypnose est un état de conscience. Différent de l’état habituel, certes, mais un état de conscience tout de même. En conséquence, à  votre réveil, vous vous souvenez de tout ce qui s’est passé. Et heureusement, sinon il n’y aurait pas d’intérêt thérapeutique à  l’hypnose. Lorsque vous faites un rêve en pleine nuit, il est rare que vous vous en rappeliez le matin, à  moins d’avoir été réveillé violemment (par votre rêve ou votre chat qui vous a pris pour un rideau). Par contre, si vous faites une sieste ou rêvez le matin avant de vous réveiller, vous vous souvenez quasiment toujours de vos rêves. C’est à  peu près le même souvenir que vous aurez à  la sortie de votre séance d’hypnose.

Il faut avoir des pouvoirs paranormaux pour hypnotiser quelqu’un ?

Pas du tout. on n’est pas obligé non plus de porter une cape avec un H dessus et un slip par dessus son pantalon. Si vous avez tout suivi jusque là , il faut juste réussir à  amener quelqu’un dans une transe hypnotique. Rappelez-vous l’exemple du moment où vous vous sentez « planer » ailleurs. C’est cet état que l’on va essayer de provoquer. Pour cela, l’hypnotiseur va souvent utiliser un objet pour capter votre attention et vous amener là  où il veut vous amener. De façon à  ce que vous fassiez abstraction de tout le reste et que votre esprit n’accorde plus d’importance qu’à  cet objet. Il va ensuite vous demander de fermer les yeux. Vous pourriez ne pas les fermer, mais instinctivement vous le faites. Automatiquement, en fermant les yeux, vous évacuez toute votre tension. Et en perdant cette tension, vous entrez en transe. Une sorte de semi-rêve ou vous visualisez tout ce que vous dit le praticien.

En résumé donc, on pourrait considérer l’hypnose comme deux mécanismes successifs:

1. Relachement de l’esprit (capter l’attention)
2. Relachement de la tension (fermer les yeux)

La transe résultant est alors véçue comme une sorte de demi-rêve imagé en fonction du praticien qui vous hypnotise.

Ca parait facile, mais ça mérite pas mal d’entrainement quand même !

J’attends vos expériences et, bien sûr, vos questions sur ce sujet !

(c) photo: James Steidl – Fotolia.com